Trois espagnols portés disparus en Himalaya

Les familles de trois alpinistes espagnols portés disparus dans l’une des montagnes les plus escarpées de l’Himalaya, dans le nord-est du Pakistan, espéraient mercredi que de meilleures conditions météorologiques permettent le déploiement des secours dans les prochains jours.

‘Le temps s’améliore et une fenêtre s’ouvre aujourd’hui qui permettra la progression des deux équipes de secours’, ont expliqué les familles dans un communiqué. ‘Les hélicoptères qui opèrent dans la zone (…) décolleront dès que le vent tombera’, ont-elles précisé.

Les trois alpinistes ont contacté lundi pour la dernière fois l’organisateur espagnol de l’expédition, Javier Garrido, directeur de l’agence Aragon Aventura. ‘Ils disaient qu’ils étaient ensemble, qu’ils étaient relativement près du Camp 3 et qu’ils avaient trouvé un refuge’, a expliqué le directeur à la radio espagnole.

‘A partir de ce moment, la communication a été interrompue et nous n’avons plus eu de nouvelles, peut-être parce qu’ils n’ont plus de batterie’, a-t-il ajouté.

Les trois hommes ‘ont été désorientés après avoir atteint le sommet à cause d’un changement de météo et ont demandé de l’aide’, ont expliqué de leur côté les familles. Un quatrième alpiniste se trouve ‘en difficulté’, réfugié au Camp 3.

Le président de la fédération pakistanaise d’alpinisme, Manzoor Hussain, avait expliqué mardi à l’AFP que des grimpeurs redescendaient ce week-end du Gasherbrum 1 (8068 mètres), mont aux cimes enneigées niché dans l’Himalaya pakistanais, lorsque quatre d’entre eux, tous Espagnols, ont perdu le reste de l’équipe.

Plus d’infos

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.