Un Afghan à la conquête de l’Everest pour changer l’image de son pays

La tête dans les nuages, Nadjib Sirat rêve d’être le premier Afghan à escalader l’Everest, le plut haut sommet du monde, un défi destiné à changer l’image de son pays, préparé avec le Français Charles Hedrich, entrepreneur devenu chasseur de records.

Avant de s’attaquer au mont Everest (8848 mètres) en septembre, le jeune homme âgé de 30 ans essaiera de se défaire en avril du mont Cho Oyu (8201 mètres), situé au Népal et sixième plus haut sommet au monde.


Le défi s’inscrit dans la continuité pour ce passionné d’alpinisme. Avec l’aide de Charles Hedrich – alpiniste, navigateur, pilote moto -, Nadjib Sirat a créé en décembre la première fédération afghane d’alpinisme dont il est le président.


En savoir plus….

ad NCV

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/6f7a26ffab24db51e03c89870151ed91/kairn/wp-content/themes/Newspaper_kairn/includes/wp_booster/td_block.php on line 353

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.