Un alpiniste sort indemne d’une chute de 300 mètres

Un Britannique de 36 ans a survécu après avoir dégringolé d’une montagne, en Écosse. Son prochain défi : escalader l’Everest !

«Je ne pense pas que beaucoup de gens aient chuté d’aussi haut et soient encore là pour en parler», s’amuse Adam Potter. Ce Britannique a survécu après avoir chuté d’une hauteur presque égale à celle de la tour Eiffel. Samedi après-midi, cet alpiniste de 36 ans, sa petite amie et deux autres personnes escaladent le Sgurr Choinnich Mor, une montagne d’une hauteur de 1094 mètres de la chaîne des Higlands, en Écosse. L’expédition fait partie de l’entraînement à l’ascension de l’Everest que le groupe compte effectuer dans deux mois.
Une fois au sommet, le groupe marche le long d’une crête. C’est alors qu’Adam Potter propose à ses camarades de faire une pause pour prendre leurs crampons et leurs haches, le verglas devenant menaçant. Mais il est trop tard : l’homme glisse, perd pied et commence à dévaler la montagne. «J’étais sur le dos et je tombais, raconte-t-il au Times. J’enfonçais mes mains dans le sol mais je suis arrivé en haut d’une pente abrupte. Je suis tombé dans le vide.» Malgré ses tentatives pour freiner sa dégringolade, il arrive en haut d’un escarpement et chute de plus belle. «Je me rappelle m’être dit : ‘ça va faire foirer mon excursion sur l’Everest’. C’est la seule chose à laquelle je pouvais penser.»
Lire l’article

Photo coutroisie de Philippe Pellet

Laisser un commentaire

2 × quatre =