Un français trouve la mort sur l’Aconcagua

Un alpiniste français de 58 ans est mort mardi soir dans le massif de l’Aconcagua, le plus haut sommet de la Cordillère des Andes (6 962 mètres) situé en Argentine, a-t-on appris ce mercredi.

Daniel Jeandot, un montagnard chevronné, avait gravi le pic et redescendait vers un refuge avec neuf autres personnes lorsqu’il a fait une chute après avoir été déséquilibré par une rafale de vent, a indiqué une source du secrétariat à la Santé de la province de Mendoza, dans l’ouest de l’Argentine.

L’accident s’est produit mardi vers 20 h 30 (23 h 30 GMT) alors que le groupe se trouvait à 6 300 mètres d’altitude.

Plus d’infos

Laisser un commentaire

1 + quatre =