Un gardien de refuge pas cool

La solidarité montagnarde a tendance a se déliter parfois dans notre société moderne…

C’est la triste expérience que Dod et Tron on faite lors de leur étape du Massif du Mont Blanc de leur tour de France par les frontières :
Hier le tandem Dod-Tronc après avoir escaladé la Grande Fourche estime qu’il est trop tard pour l’ascension de la Petite Fourche. Ils décident de couper par les glaciers pour regagner le col du Tour où Jerem et Romain ont laissé le matériel de bivouac et la nourriture. Mais impossible de trouver le col: du côté ouest (côté refuge Albert Ier) il y a de grosses barres rocheuses et la rimaye est béante. Par ailleurs il y a le vrai col du Tour qui ressemble à un grand plateau et le col supérieur du Tour. La nuit va bientôt tomber et le matos de bivouac reste introuvable. Tronc finit par téléphoner à ses amis du PGHM pour qu’ils appellent via la radio, le refuge du Trient où Jérem et Romain vont passer la nuit. Sauf que le gardien du refuge est excécrable et qu’il refuse de laisser sa radio à Jerem et Romain pour qu’ils expliquent où est le matériel! Il refuse même de leur prêter ses jumelles pour qu’ils essaient de repérer Dod et Tronc! Ces derniers erreront une partie de la nuit avant de trouver le bon col et le matos…’

Source

Laisser un commentaire

19 + 1 =