Un mois d’aventures, Caroline Ciavaldini et James Pearson en Afrique Du Sud

Caroline Ciavaldini nous livre ses impressions à chaud au retour de son dernier séjour en Afrique Du Sud.

Du rocher au Nord, au sud, à l’est, à l’ouest.

Rockland, tout le monde connait non? A tel point que l’économie des fermes de Rockland repose pour moitié sur l’hébergement des grimpeurs venus du monde entier. Rockland est devenue en 5 ans la Mecque du bloc en hiver, et cette année encore, en 2 jours là-bas nous y avons croisé Daniel Woods, Melissa Le Nevé, Nalle , Anthony Gullsten, James Webb…

Alors certes, si vous avez 2 semaines de vacances en juin, juillet, aout, La destination, c’est Rockland.

Mais James et moi avions sillonné en long et en large Rockland l’an dernier, avec notre petite golf de 90…L’envie démange vite de quitter la route goudronnée (récemment d’ailleurs) pour s’enfoncer dans le massif derrière, le Cederberg, de la quartzite à perte de vue, des strates souvent plus hautes… Parfait pour du Trad !

Alors cette année, nous sommes partis avec une jeep à l’assaut des barres rocheuses que nous avions vues à l’horizon, en quête de perles.

Pourquoi un bout de rocher vous parle particulièrement au beau milieu de 500m de barre rouge orangée, pourquoi choisit-on de jeter un œil à la statique sur cette ligne, et pas 2m à gauche ? Pourquoi cette ligne particulière, cette arête, ou cette succession de strates me sauta aux yeux, parmi le km de falaises vierges que nous venions de traverser ? Je la montrai à James, et lui voyait apparaître une autre ligne. Comme un dessin en 3D où je vois un dauphin alors que lui voit un requin !

Les lignes qu’on ouvre sont notre lecture personnelle du rocher, il n’y a rien à inventer, mais il reste à choisir.

En un mois à chercher la perle, nous aurons finalement passé beaucoup de temps à marcher, à nettoyer, à travailler des mouvements, trouver les protections, et quelques voies sont nées, semées à travers le Cederberg.

Je pourrais vous raconter les mouvements, mais le plus beau n’est pas là… le plus beau, le voilà en images !

(photos : Riky Felderer/ The North Face)

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.