Un mur de fou à Séville

La ville de Séville (700 000 habitants) dispose dorénavant d’un mur hors du commun.

Construit sous un pont (el puente de Alamilo) le mur d’escalade profite de l’architecture déversante exceptionnelle de l’ouvrage pour offrir des voies où il vaudra mieux avoir des bras.

C’est la municipalité qui a été maitre d’oeuvre mais le mur est géré par les grimpeurs locaux qui ont oeuvré pour que ce gigantesque projet voit le jour.

Le mur est prétendant au titre de plus grand mur d’accès libre au monde.

Un mur qui pourait inspirer bien d’autres municipalités un peu partout dans le monde.

Plus d’infos et images

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.