« Un seul corps de secours en montagne n’aurait pas de sens »

Il y a un an, suite à une nouvelle polémique entre pompiers et gendarmes, le ministre de l’Intérieur chargeait le préfet Jean-Paul Kihl d’une mission sur le secours en montagne. Alors que ce Saint-Cyrien, ancien directeur de cabinet du ministre de l’Outre Mer, vient de prendre ses fonctions de directeur de la Sécurité civile, il nous livre les clés de la nouvelle circulaire que Claude Guéant doit signer ces jours-ci.

Quel était l’objectif de cette mission ?
« J’ai conduit un groupe de travail avec les trois composantes qui agissent légitimement en montagne, Gendarmerie, Police nationale et sapeurs pompiers. Le cabinet du ministre m’avait demandé de chercher les moyens de coordonner l’action des intervenants pour optimiser le secours. J’ai rédigé une circulaire à cet effet. »

En savoir plus….

Laisser un commentaire

quatre × un =