Un smartphone pour la recherche de victimes d’avalanches

Le Détecteur de Victimes d’Avalanches (DVA) est un dispositif électronique émetteur/récepteur permettant de localiser une victime d’avalanche, si celle-ci est porteuse d’un appareil semblable. Ce type d’appareil a un coût non négligeable, généralement entre 200 et 500 euros.

Des chercheurs de l’Institut Fraunhofer de flux de matériels et de logistique (IML) de Prien (Bavière) ont développé un système basé sur les smartphones. Les travaux ont été menés en collaboration avec l’entreprise ProTime, Volmer Informationstechnik, et le département de génie électrique et TIC de l’Université de sciences appliquées de Rosenheim (Bavière). Le système, appelé Galileo-LawinenFon, consiste à connecter au smartphone un petit dispositif et à installer une application, compatible avec la plupart des mobiles récents. Le dispositif comprend une antenne de champ magnétique 3D, un convertisseur analogique-numérique, un récepteur de navigation par satellite, des accéléromètres ainsi qu’une batterie de réserve.

Tout comme les appareils classiques, le système dispose d’un mode émetteur et récepteur. Un signal électromagnétique est détecté sur le smartphone du secouriste. Toutefois, dans le nouveau dispositif, le récepteur capte le signal en 3D, accélérant les recherches en indiquant au secouriste la position de l’appareil enseveli (évitant une fastidieuse recherche en croix ou directionnelle). De plus, ces informations sont croisées avec des données de géolocalisation satellite, combinant les signaux reçus des systèmes américain (GPS), russe (GLONASS) et européen (GALILEO), afin d’améliorer la précision de la recherche.

Le système se veut moins onéreux et plus précis que le traditionnel ARVA. Des essais ont montré que l’appareil a une précision de l’ordre du centimètre. Il est attendu que la solution proposée arrive sur le marché d’ici deux à trois ans, date à laquelle le système GALILEO devrait être opérationnel. D’ici là, les chercheurs souhaitent augmenter la zone de réception de l’appareil, qui se situe aujourd’hui autour de 30 mètres. Le Ministère fédéral de l’économie et de l’énergie (BMWi) subventionne ce projet à hauteur de 1,7 million d’euros.

Page du projet : http://www.lawinenfon.eu/index.php/en/

Source

ad NCV

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/6f7a26ffab24db51e03c89870151ed91/kairn/wp-content/themes/Newspaper_kairn/includes/wp_booster/td_block.php on line 353

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.