Une alpiniste allemande décède dans le massif des Écrins

Une sexagénaire allemande qui pratiquait l’escalade dans les Hautes-Alpes est décédée dimanche en fin d’après-midi après avoir chuté dans le massif des Écrins, a-t-on appris auprès des secours en montagne.

L’accident qui a coûté la vie à cette grimpeuse âgée de 62 ans s’est joué peu avant 16 heures à 1.800 mètres d’altitude sur le site d’escalade d’Ailefroide. Situé sur la commune de Pelvoux, il arbore une large fissure qui divise la roche empruntée par les grimpeurs.

«Elle évoluait à pied en descente, sur une voie très glissante que l’on aborde à l’aide de câbles», ont indiqué les secours en montagne, précisant que la ressortissante allemande était décédée après une chute de 50 mètres.

Lire l’article

Laisser un commentaire

dix-sept + 19 =