Une alpiniste prisonnière à 3000 mètres d’altitude après des séismes au Yukon

Une alpiniste argentine est bloquée seule à mi-chemin du plus haut sommet du Canada à la suite des séismes au Yukon cette semaine.

Les secousses de lundi, qui ont provoqué une série d’avalanches sur le mont Logan, ont rendu le sol instable autour de Natalia Martinez. La femme de 37 ans effectue un périple en solo sur cette montagne qui s’élève à 5959 mètres. Les secours attendent que la situation météorologique s’améliore pour lui prêter main-forte.

« Présentement, elle fait du mieux qu’elle peut pour rester en sécurité, garder son campement et sa tente en sécurité », explique son conjoint, Camilo Rada, étudiant dans le Grand Vancouver. Il reste en contact avec l’alpiniste grâce à un téléphone satellite.

Lire l’article

Laisser un commentaire

9 + douze =