Une app promet de cerner le risque local d’avalanche

Le danger marqué d’avalanche dans les Alpes, ces derniers jours, n’a pas empêché des dizaines de milliers de skieurs de s’élancer dans la poudreuse. Malgré toutes les mises en garde, quelques-uns y ont perdu la vie. «Il n’est pas possible, ni souhaitable, d’interdire le freeride et la randonnée en montagne», juge Robert Bolognesi. Fort de cette conviction, le fondateur du bureau valaisan Meteorisk a conçu une application mobile qui permet d’établir en quelques instants un diagnostic du risque local d’avalanche.

Lire l’article

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.