Une école au coeur de l’Himalaya

Grâce à l’Association Rigzen-Zanskar, près de 250 jeunes du Zanskar peuvent effectuer leur scolarité.


«Avec l’ouverture de la 10e et dernière salle de classe de l’école Marpaling, une étape importante a été franchie. Mais de nombreux autres projets sont en cours dans cette vallée reculée du nord de l’Inde.» Directrice-adjointe du CO de Martigny, Anne Riondet est membre du comité suisse romand de l’Association Rigzen-Zanskar (ARZ) depuis 2002. A l’occasion des dix ans de cette dernière (lire ci-dessous), elle résume le chemin parcouru depuis ses débuts: «L’association a vu le jour en 1998, mais ses activités sur place ont commencé en l’an 2000 avec la construction d’une école et l’ouverture de deux salles de classe. Il faut savoir que le Zanskar est une vallée de haute altitude – 3600 mètres – blottie au coeur de l’Himalaya, tout au nord de l’Inde, entre le Cachemire, le Ladakh et le Tibet. Il existe quelques écoles primaires gouvernementales, mais elles sont ouvertes de manière irrégulière et ne scolarisent pas tous les enfants. Ce sont ainsi les Zanskarpas eux-mêmes qui ont exprimé le besoin de disposer d’une école adaptée à notre époque et respectueuse de leurs particularités culturelles.»


En savoir plus….

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.