Une cordée féminine se lance à l’assaut de l’Ama Dablam dans l’Himalaya

Quatre jeunes femmes, deux françaises et deux Népalaises, partiront demain à la conquête de l’Ama Dablam, véritable tour de garde de la chaîne himalayenne, qui culmine à 6 856 mètres.

L’Ama Dablam, 6 856 mètres, sommet de l’Himalaya qui fait rêver tous les alpinistes ! Signifiant « reliquaire de la mère » en référence au pendentif en forme d’étoile que portent les Sherpanis (femmes Sherpa), l’Ama Dablam est la tour de garde de la forteresse himalayenne que constituent le Nuptse, le Lhoste et l’Everest. La référence pionnière se nomme Sir Edmund Hillary qui l’a vaincu en 1961.
Quatre femmes, deux Françaises et deux Népalaises, vont partir, demain, sur les traces de leur glorieux aîné pour un périple de 33 jours.
Ingrid Engelbrecht, 27 ans, de Vallorcine (Haute-Savoie) licenciée au club alpin français de Lyon, 3 rue Servient (3 e), Stéphanie Maxheim, 35 ans, Chamoniarde, Pema Diki, 23 ans, et Dawa Yangzum, 21 ans, toutes deux Népalaises, accompagnées de guides dont la Népalaise Pasang Lhamu et Jyamchang Bhote (lequel a gravi ce sommet à six reprises, plus le Cho-Oyu et l’Everest) vont tenter de réaliser l’exploit.

Lire l’article

ad NCV

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/6f7a26ffab24db51e03c89870151ed91/kairn/wp-content/themes/Newspaper_kairn/includes/wp_booster/td_block.php on line 353

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.