Une habitude qui peut vous sauver la vie

Combien de fois me suis-je retrouvé accroché au bout d’une corde au milieu d’une paroi ou marchant au milieu de la forêt en me disant : « s’il m’arrive quelque chose, personne ne sait que je suis là ». Maman, j’espère que tu ne lis pas ça… Pas besoin d’être devin pour savoir que ce n’est pas très malin.
Beaucoup de randonneurs ou autres sportifs en plein air auraient pu être retrouvés et secourus plus rapidement si seulement ils avaient pris le temps de dire à quelqu’un où ils allaient et quand ils comptaient revenir.

Plus d’infos

 Photo Cedric Larcher

Laisser un commentaire

dix-huit − 9 =