Vaucluse : Un ancien hôpital transformé en base outdoor (VTT et randonnée)

C’est une bonne idée qui devrait faire des petits. Un passionné de VTT est en train d’investir deux millions d’euros pour transformer un vieil hôpital en gîte pour cyclistes, randonneurs et amateurs de sports pleine nature. 45 chambres pour deux à quatre personnes seraient ainsi mises à disposition du public pour un tarif de 40 euros.

L’ancien hôpital de Sault, à proximité du Ventoux, est libre et à vendre depuis 2011. Le village se trouve à l’est du mont Ventoux et au nord-est des monts de Vaucluse. Il est posé sur un plateau calcaire en limite du plateau d’Albion.

Michel Navarro, passionné de VTT, va transformer les 1 600 m² de l’ancien hôpital. Au programme en plus de la rénovation, la construction d’une extension pour ranger, laver et réparer les vélos.

Esprit de partage

Michel Navarro explique à France Bleue que le projet n’est “pas axé sur une rentabilité exceptionnelle mais sur l’esprit de partage : on n’arrive pas avec nos millions pour faire ce qu’on veut. On souhaite s’intégrer dans le territoire”.

Les deux associés attendent une aide de la région pour signer le compromis de vente.

A Egobike, la structure VTT du Ventoux, Olivier Bruneau estime que ce futur gîte est “fantastique pour nos activités en itinérance à la rencontre des producteurs et artisans du plateau de Sault”.

La proximité du mont-Ventoux, de la montagne de Lure, et des gorges de la Nesque a développé un tourisme vert qui prend de plus en plus d’importance. Le secteur est apprécié des spéléologues pour ces nombreux avens : Trou de l’Ermite à l’est, au sud, avens de Bouffard, de la Meynière, des Cougnoux et de Jean Nouveau.

Le gîte Le Nesque installé dans l’ancien hôpital de Sault prévoit d’accueillir ces premiers cyclistes en mars 2020.

Pour en savoir plus sur ce projet : https://www.francebleu.fr/infos/societe/un-projet-de-gite-pour-cyclistes-dans-l-ancien-hopital-de-sault-1522329677

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.