Victimes d’avalanche : l’équipement fait la différence!!


Cette année, 26 personnes ont déjà trouvé la mort dans des avalanches sur le territoire français.
Dans la majorité des cas, les secours étaient sur place très rapidement (selon les statistiques de l’ANENA, les secours sont sur les lieux en moins de 15min dans 38% des cas et en moins de 30 min dans 90% des cas.

Malheureusement sans sytème de détection éléctronique, leur tâche se complique sérieusement et seul le chien et la recherche par sondage permettent de retrouver les victimes… bien souvent trop tard!

Hors, contrairement a une idée reçue que la majorité des pratiquants est équipée, il faut savoir que :

·85% des randonneurs en raquette ensevelis dans une avalanche n’ont pas d’équipement

·45% des skieurs hors-piste ensevelis dans une avalanche n’ont pas d’équipement.

·18% des randonneurs à ski ensevelis dans une avalanche n’ont pas d’équipement

·La grande majorité des alpinistes en neige l’été n’ont pas d’équipement!


L’ANENA recommande aux skieurs l’équipement DVA/pelle/sonde et le port de réflecteurs RECCO lors de la pratique du ski hors-piste.

– La pratique du ski hors-piste est une activité en milieu naturel comportant des risques, notamment d’accident d’avalanche.

Elle se pratique sous sa propre responsabilité.

– La connaissance, le bon jugement et l’équipement sont les meilleurs atouts de sécurité pour cette pratique.

– Aucun matériel de localisation ne protège des avalanches et ne garantit la survie.

– Cependant, 50 % des victimes ensevelies par une avalanche hors des pistes ne sont pas équipées de moyen de localisation pour le secours par leurs camarades ou par les sauveteurs.

Plus les pratiquants seront équipés de DVA et de réflecteurs RECCO plus les chances de sauvetage seront importants

Au vu de l’efficacité des secours organisés, les réflecteurs Recco deviennent une option complémentaire à l’ARVA de plus en plus pertinente.

ReRecommandation des Organisations de Secours sur l’utilisation du système RECCO pour les secours en avalanche:

”Dans le cadre de notre mission de secours aux victimes d’avalanche, nous apportons notre soutien au développement du système RECCO et encourageons son utilisation.

La plupart des services de secours utilisent les détecteurs RECCO pour la recherche de victimes d’avalanche.

Nous recommandons pour cela aux skieurs de s’équiper de réflecteurs RECCO et aux fabricants de matériel de ski et de snowboard d’intégrer des réflecteurs RECCO à leurs produits, contribuant ainsi à une meilleure efficacité de notre dispositif de secours en avalanche.

SE FORMER AVEC L’ANENA

Interview de Dominique Létang, directeur de l’ANENA


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.