Victor de Le Rue de retour sur les pistes

Ayant choisi le snowboard comme carrière, Victor de Le Rue s’est lancé dans un voyage autour du monde, que ce soit pour des compétitions, des projets de tournage ou des aventures personnelles.

Suivant les traces de son grand frère Xavier, Victor a laissé une marque indélébile en devenant double Champion du Monde de Freeride.

Dans une interview avec The Freeride World Tour (FWT) By Peak Performance, Victor a parlé de ses attentes pour cette saison, alors qu’il revient d’une blessure qui l’a empêché de participer au Tour l’année dernière.

« J’ai eu une blessure à la cheville pendant un an et demi, mais maintenant je vais beaucoup mieux. Actuellement, je suis en Antarctique, je roule pour la première fois depuis ma blessure, et ça se passe très bien », a expliqué Victor.

Lorsqu’on lui a demandé s’il était toujours motivé pour le FWT et d’autres projets, Victor a commenté :

« Cela fait déjà quatre ans que je suis sur le circuit et chaque année apporte des moments passionnants avec beaucoup de hauts et de bas. Je suis toujours très motivé et j’ai hâte de revivre ça avec tous les autres pilotes. C’est vraiment une période exaltante de l’année. Mon objectif cette saison est de me sentir bien sur ma planche, de la pousser au-delà de ce que j’ai fait jusqu’à présent et d’être fier des runs que je vais exécuter.

« Comme je suis absent depuis un an en raison d’une blessure, cette expérience m’a donné beaucoup plus de motivation pour cette année. Je vais l’aborder avec beaucoup plus de détermination et je suis très heureux de revenir dans la famille FWT », a-t-il ajouté.

Commentant la nouvelle étape prochaine du FWT en Géorgie, Victor a déclaré :

« Je suis très heureux qu’il y ait enfin une nouvelle étape de la tournée. Avec six arrêts cette année, ça va être rafraîchissant et cool. J’ai hâte de voir sur quelle face nous allons rouler, et je ne suis jamais allé en Géorgie, donc j’ai hâte de découvrir un nouvel endroit.

Cet hiver, il y a une épreuve supplémentaire avant le cut qui pourrait changer la façon dont les coureurs abordent les quatre premières compétitions.

« C’est vraiment génial qu’il y ait un événement supplémentaire avant The Cut, car les riders se sentiront plus libres de rouler lorsqu’ils sauront qu’ils ont une meilleure chance de réussir des tricks et d’essayer de nouvelles choses. Et je suis très heureux que seules 4 notes sur 6 soient prises en compte ; cela va vraiment nous permettre d’aller à plein régime pendant toute la saison ! dit Victor.

Images © Freeride World Tour et photographes C Lederer, A Tanon).

Laisser un commentaire

1 × cinq =