Vieux remèdes des Pyrénées

Les vieux remèdes végétaux appartiennent à notre patrimoine culturel, à notre savoir ancestral. Ils sont arrivés jusqu’à nous, par l’intermédiaire de précieux témoins, des personnes souvent âgées, qui savent encore beaucoup sur les plantes et leurs usages. Les Pyrénées sont riches de ces recettes : la gentiane jaune comme dépurative, le coquelicot contre les maux de dents, la petite centaurée comme fébrifuge, les fleurs de lis qui remplaçaient les pansements et encore l’oignon, l’ortie, le coscoll ou la reine des prés, toutes plantes utiles, sauvages ou des jardins, pour notre réconfort. A partir d’enquêtes ethnobotaniques pour la plupart réunies au Conservatoire botanique national des Pyrénées et de Midi-Pyrénées, les auteurs nous font part de ces connaissances pour qu’elles ne tombent pas dans l’oubli et pour les transmettre aux générations futures. Dominique Mansion a joliment illustré chaque page de ses dessins.



En savoir plus…


 

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.