VILLARS 2016 : ANOUCK JAUBERT RÉCIDIVE !

Après sa victoire à Chamonix ce début de semaine, Anouck JAUBERT récidive à Villars à l’issue de la 4e étape de Coupe du monde d’escalade de vitesse 2016. De son côté, la jeune Elma FLEURET prend le bronze pour sa première saison sur le circuit international senior.

Deux Françaises sur le podium !

« Si ça va ? Oui, ce soir, ça va même plutôt très bien ! » Le sourire dans la voix, Sylvain CHAPELLE – entraîneur national de la vitesse – serait presque sur un petit nuage cette semaine. Deux victoires féminines en autant d’étapes européennes sur la Coupe du monde d’escalade de vitesse. Ajoutez à cela une belle surprise sur le podium ce soir et des Français bien classés : voilà de quoi rendre heureux un sélectionneur national !

Commençons donc par les très bonnes nouvelles. Sylvain, raconte-nous un peu le parcours d’Anouck JAUBERT à Villars : « elle a beau avoir été devant presque tout le long, il faut bien dire qu’elle a eu moins de marge qu’à Chamonix », commence l’entraîneur national. Et ce pour une raison : la recordwoman du monde Iuliia KAPLINA (RUS) sortait de la compétition en qualifications mardi. Ce soir en Suisse, la championne russe a bien répondu présente sortant en tête à l’issue du premier tour (7’96). Anouck suivait juste derrière avec un bon 8’03.

« Et puis Anouck a déroulé. Un premier run de phases finales prudent (8’30), mais suffisant. Un quart de final déterminant dans lequel elle signe le meilleur temps de la compétition. Le bon run au bon moment. Et enfin deux ultimes oppositions réalistes, où elle finit par l’emporter face à Iuliia KAPLINA », poursuit le sélectionneur. « Anouck est parfaitement dans le coup en ce moment, pourvu que ça dure ! »

La surprise est venue de la cadette Elma FLEURET qui a fêté ce soir sa deuxième sélection en équipe de France senior par une médaille de bronze ! « Face à des compétitrices potentiellement plus fortes sur chacun des tours des phases finales, Elma s’est focalisée sur sa grimpe. Elle s’est appuyée sur des erreurs techniques de ses adversaires mais a su convertir ces opportunités en victoires en haut de la voie. C’est très prometteur ! »

Derrière Aurélia SARISSON n’a pas fait de figuration, prenant la 5e place de la compétition. Victoire ANDRIER s’en sort moins bien ce soir et termine la compétition à la 26e place.

Lire l’article

ad NCV

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/6f7a26ffab24db51e03c89870151ed91/kairn/wp-content/themes/Newspaper_kairn/includes/wp_booster/td_block.php on line 353

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.