Vosges : En montagne, des efforts pour « rouvrir » les paysages

La Chambre d’agriculture et le Parc naturel des Ballons travaillent en partenariat pour développer une agriculture de montagne respectueuse de l’environnement.


« On a stoppé l’enfrichement, c’est énorme », se félicite Pierre Gsell, conseiller général de la vallée de Munster. En vingt ans, quelque 2 000 ha ont été défrichés sur les versants haut-rhinois des Vosges et rendus à l’agriculture pastorale. Le Haut-Rhin fait figure d’exemple en France. « Nous faisons des envieux », assure Philippe Girardin, président du Parc naturel régional des Ballons des Vosges. Parce que le Parc, la Chambre d’agriculture et le conseil général du Haut-Rhin travaillent main dans la main depuis vingt ans. « Le Haut-Rhin est le seul département qui a mis en place des zonages environnementaux. » Résultat : 13 000 ha des 14 500 ha de surfaces agricoles du massif font l’objet de « contractualisation ». Les agriculteurs sont aidés financièrement par le Département (1 million d’euros par an), l’État et l’Europe pour reconquérir les espaces abandonnés, maintenir la biodiversité des prairies fleuries et des zones humides, éviter l’emploi de pesticides, préserver la qualité de l’eau et des paysages…


En savoir plus….

Laisser un commentaire

5 + cinq =