8c pour l’allemande Dorothea Karalus au Frankenjura

Sarah Seeger avec ‘Steinbock’, Conny Matthes avec ‘Powerplay’, peu de féminines peuvent se targuer d’avoir atteint la cotation mythique du 8c sur le teigneux site d’Outre-Rhin. Après avoir passé plusieurs séances de travail à surmonter le premier crux, Dorothea Karalus vient de réussir ‘la voie la plus dure qu’elle ait jamais essayé’, le pilier de ‘Headcrash’ à Wasserstein, 8c. La grimpeuse allemande confirme en voie son niveau monstrueux en bloc (34 blocs en 8a et plus, un 8b bloc à Rocklands…) et semble y prendre goût. Quelque chose nous dit que ce n’est pas fini…

Plus d’infos sur UK Climbing 

Photo : coll. Karalus

Laisser un commentaire

seize + 10 =