A la recherche d’une méthode pour réussir la reconversion des stations alpines

L’Agence des territoires de montagne, implantée à Embrun (Hautes-Alpes), a engagé une recherche sur les stations alpines de moyenne altitude (entre 1500 et 2500 m) afin d’identifier les marges de manoeuvre praticables pour diversifier ou réorienter leur offre touristique.
La présentation début juillet d’un diagnostic-proposition sur la commune d’Aiguilles-en-Queyras, dans les Hautes-Alpes, a constitué une étape significative vers la mise au point d’une méthodologie à destination des élus, qui utilise le levier urbanisme local pour anticiper la mutation des stations.

Base de départ du télésiège de la station des Aiguilles durant quarante ans, la plaine des Ribes, à Aiguilles-en-Queyras, est une zone d’une dizaine d’hectares, non construite et non constructible, où subsistent quelques équipements touristiques.

En savoir plus….

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.