Accessibilite des secteurs d’Albarracín

Certains secteurs de grimpe du site espagnol de bloc d’Albarracin pourraient redevenir accessible.
Península, Acantilados, Psicokiller et Mirador, fermés depuis 2014 suite au non-respect des périodes de nidification pourraient en effet rouvrir aux grimpeurs.
Tout dépend des grimpeurs qui visitent le site.
En effet l’objectif de l’interdiction des secteurs en question est la protection des zones de nidification.
Avant octobre 2014, ces sites n’étaient fermes que 6 mois par an du 10 janvier au 15 aout. Malheureusement, le non-respect de cette interdiction par certains grimpeurs avait entrainé une fermeture totale des secteurs.

Les oiseaux ont besoin de calme pour couver leurs petits en toute tranquillité. En cas de dérangement, ils quittent le nid et la couvée meurt,
Cet état de fait rend l`habitat des oiseaux toujours plus limite ce qui impact leur reproduction et donc la pérennité de certaines espèces.
La réponse des autorités a donc été l’interdiction totale de la grimpe jusqu’à ce que la faune retrouve son équilibre.
Les grimpeurs locaux ont discuter avec les autorités locales qui pensent que si l’interdiction est respectée, la faune devrait retrouver un équilibre d’ici quelques années, ce qui pourrait permettre un retour à une interdiction saisonnière, seulement lors de la période de nidification.

Pour cela, il convient que l’interdiction actuelle soit 100% respectée et que ces zones soient ainsi des havres de tranquillité et de sécurité pour que les oiseaux protégés reprennent leurs habitudes.

C’est une très bonne nouvelle de savoir que nous allons pouvoir de nouveau grimper dans ces secteurs emblématique. Mais pour cela il faut du respect et de la responsabilité de la part de chacun d’entre nous,

A diffuser

ad NCV

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/6f7a26ffab24db51e03c89870151ed91/kairn/wp-content/themes/Newspaper_kairn/includes/wp_booster/td_block.php on line 353

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.