Une histoire belge de l’Everest

Il y a des personnes qui part leur persévérance et leur volonté forcent le respect.

C’est le cas du belge Jelle Veyt, qui tentera pour la troisième fois ce printemps de gravir l’Everest sans oxygene.

Sa premiere tentative fut en 2014. Parti en velo de Belgique (13000km), il n’a pu tenter le sommet du fait de la chute de seracs qui avait emporté 14 sherpas et entraine la fermeture de la voie népalaise.

En 2015, c’était son tour d’etre emporte par une avalanche. Sain et sauf, on le retrouve donc en 2016 pour une nouvelle tentative.

Son objectif final sont les 7 summits.

Plus d’informations sur son site :

http://www.jelleveyt.be/

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.