Aconcagua : inflation

En doublant le prix des permis d’ascension moins de 2 mois avant la saison pour atteindre la somme de 3000 USD pour pouvoir tenter sa chance sur le toit des Amériques, la direction du Parc Provincial devait se douter que cela entraînerait des conséquences.

D’autant que l’Argentine subissant une inflation de plus de 30% annuel, le pays a cessé d’être une destination bon marché.

Les prix des activités touristiques est devenu exorbitant et les tarifs de l’hébergement et de la restauration n’ont parfois pas grand chose à envier a ceux pratiqués en France.

Résultat, avec près de 30% de prétendants en moins, la saison 2010/2011 est loin d’être une saison reccord même si l’on a compté plus de 1500 personnes au camp de base la même journée

Rappelons qu’il existe de nombreuses montagnes dans les Andes plus jolies que l’Aconcagua (qui ressemble plus a une termitière qu’a une montagne de ciné), et que nombre d’entre elles sont libres d’accès.

Le Tupungato (6800), le Pissis(6883m), le Domuyo(4710m), le San Francisso (6016m) ou l‘IncaHuasi (6610m) offrent ainsi des alternatives plus sauvages et beaucoup plus photogéniques.

Photo : la termitière géante de l’Aconcagua (J-L Rigaux)

Laisser un commentaire

onze + 16 =