La fin des glaciers mexicains

Le Mexique est pas forcément connus pour ces montagnes et pourtant plusieurs chaîne de montagnes.
La Cordillère néovolcanique, la plus haute, est une ceinture de 900 km de long et 130 km de large qui s’étend de l’océan Pacifique jusqu’au golfe du Mexique. Elle possède trois sommets dépassant les 5 000 mètres d’altitude : Pico de Orizaba (Pic d’Orizaba, 5675m) ou Citlatépetl qui est le troisième plus haut sommet d’Amérique du Nord, le Popocatépetl (5426m) et l’Iztaccíhuatl (5286m) qui sont tous deux près de Mexico. Ces trois sommets sont partiellements couverts de glaciers, mais le réchauffement climatique est en train de sonner le glas de leur existence.

Les glaciers de l’Iztaccíhuatl sont en train de disparaître très rapidement et certains itinéraires d’ascension parmis les plus fréquentés sont devenus dangereux à cause des éboulements. 

L’année passée, de fortes chutes de neige comme on n’en avait pas vu depuis longtemps ont recouvert les sommets. Mais l’embellie a été de courte durée et certains itinéraires sont de nouveau à eviter. C’est le cas notamment du glacier del Ayoloco (volcán Iztaccíhuatl) où la glace ne dépasse pas les 3m d’épaisseur et qui est le théatre d’éboulement fréquents principalement dans le secteur de Peña Aguilera.

Il est recommandé de gravir la montagne par l’itinéraire de  “Los Pies” qui bien que parfois exposée aux chutes de pierres du fait de sa fréquentation, reste l’itinéraire le plus sûr.
Plus d’infos (en espagnol)

Sur le Popocatepetl, les glaciers ont d’ors et déjà disparu, ce qui n’est pas sans conséquence sur l’environnement et sur l’alimentation en eau des communautés vivant au pied du volcan.

Iztaccíhuatl, avait 12 glaciers autrefois et le Popocatepetl en avait 6. L’éruption du Popo le 18 décembre 2000 a entraîné la disparition totale des glaciers. Une partie du réchauffement local est également a mettre au compte de la déforestation sauvage des flancs de ces volcans, ce qui a entraîné une hausse significative de la température et une forte baisse de l’humidité.

Plus d’infos (en espagnol)

 

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.