Alerte rouge au Chili dans la Cordillère des Andes après le réveil du volcan Copahue

Dimanche, le Chili a émis une alerte rouge au sujet du volcan Copahue situé le long de la frontière avec l’Argentine et qui a laissé s’échapper des colonnes de gaz. De son côté, l’Argentine a émis une alerte orange.

Haut de 2.967 mètres, le volcan Copahue est situé dans la cordillère des Andes à la frontière entre l’Argentine et le Chili. Au cours des vingt dernières années, il est entré en éruption à plusieurs reprises mais c’est en 2001 qu’il a connu son plus haut niveau d’activité. Cette année-là, il s’est mis à propulser des gaz et à provoquer des secousses qui ont conduit au déclenchement de plusieurs alertes. Tandis qu’il redevient actuellement de plus en plus actif, il est donc étroitement surveillé par les spécialistes. Or, dimanche, il a recommencé à cracher des cendres et du gaz. Un nuage de cendres s’est élevé à presque 1,5 kilomètre d’altitude avant que les colonnes de gaz ne passent du gris au blanc. Un phénomène qui indique la présence de vapeurs, selon une source du ministère des mines citée par le Monde.fr. Face à la menace, des responsables ont émis des alertes orange et jaune, mais le bureau des urgences chilien (ONEMI) a décidé hier de relever le niveau d’alerte après avoir enregistré des activités sismiques. Désormais, le Chili se trouve donc en alerte rouge et l’Argentine en alerte orange.

En savoir plus…..

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.