Alex Honnold s’offre en solo le Triple Crown du Yosemite, exploit aussi impressionnant qu’effrayant…

Alex Honnold vient de boucler son plus long mais aussi surement son plus dangereux et périlleux solo avec la réussite du ‘Triple Crown’ au Yosemite, c’est à dire la même trilogie qu’il avait réussi il y a quelques jours avec Tommy Caldwell. Réalisée à 90 % en libre, cette trilogie est confirmée comme ‘le plus gros truc’ qu’ait jamais tenté l’intéressé en solo, qui a enchaîné les 3 ascensions en 18 h ( de lundi à 16h à mardi 10 h).

Le Triple Crown du Yosemite compile le Mount Watkins, puis le Nose à El Capitan , pour finir avec le Half Dome. A noter pour l’anecdote qu’Alex a réalisé le Nose en nocturne en 6 heures et qu’il avait oublié son sac à pof, heureusement sauvé par des grimpeurs croisé en paroi qui lui ont prêté le leur !

Même si l’exploit est bien là, ‘pimenter’ une ascension en solo en proposant un record de vitesse devant les caméras comme ici ou lors des récentes ascensions d’Alain Robert n’est-il pas un pas de trop vers le ‘too much’ !? Ces grimpeurs ne sont-ils pas déjà suffisamment reconnus pour ce qu’ils font ? Il est flippant de constater que ces grimpeurs  réalisent des choses de plus en plus folles pour conserver leur ‘statut’. Coup de folie ? Coup de pub sous pression des sponsors ? Quête de reconnaissance dans l’excès ? Shootés à l’adrénaline ? Insensé goût du risque ? Besoin de record pour s’approcher du mythe du héro ?

Une dérive inquiétante s’installerait-elle ?

Alex au sommet du Half Dome après ses 3 solos

Sources et Photo : Reel Rock Tour / Climbing

Laisser un commentaire

8 + cinq =