Alpes – Montagne – Alpinisme – Réunion entre professionnels et gestionnaires du refuge du Goûter eu sujet d’un mode de réservations contesté

Les discussions sont loin d’être closes et le refuge du Goûter va faire encore parler de lui. Mais ce ne sera pas pour sa situation exceptionnelle à 3 835 mètres d’altitude sur l’itinéraire le plus couru du mont Blanc. Ou plutôt si, mais sur une conséquence de cet emplacement stratégique. Il y aurait trop de personnes qui veulent réserver des nuitées par rapport aux places disponibles. Alors le système tangue sérieusement. Après le retrait du Syndicat national des guides de montagne, les réservations sont désormais gérées directement par la Fédération française des clubs alpins et de montagne (FFCAM). Un système réservation a été mis en place depuis avril via internet. Or, le mode de répartition des places est depuis contesté et l’Autorité de la concurrence va devoir se prononcer sur la question.

Se projeter vers l’avenir

C’est dans ce contexte complexe et loin d’être exhaustif question conflits liés au fameux refuge, que la FFCAM organisait hier une réunion publique entre les professionnels concernés. L’objectif était de se projeter vers l’avenir et de commencer à élaborer un nouveau système qui satisfasse tout le monde, voire le maximum de personnes car les particuliers, parfois considérés comme les parents pauvres de la répartition des places, n’étaient pas conviés. « Il est important que chacun puisse dire ce qu’il a à dire, a commencé Bénedicte Cazanave, vice-présidente de la FFCAM. Dans tous les cas les évolutions devront respecter les règles de la concurrence et la gestion équilibrée du refuge. »

En savoir plus….

Laisser un commentaire

cinq × 1 =