Alpinisme – Haute-Montagne : Qu’est ce que la ‘zone de la mort’ ?

Objet des désirs de nombreux alpinistes à travers le monde, le Mont Everest est haut de 8 848 mètres et est situé dans la chaîne de l’Himalaya, à la frontière entre le Népal et le Tibet. Au-dessus des 8 000 mètres l’altitude, on parle de la « zone de la mort ».

C’est à partir de 1922 que les alpinistes ont commencé à vouloir défier l’Everest pour le gravir jusqu’à son sommet. Les premières réussites n’arrivent qu’en 1953, avec Edmund Hillary et Tensing Norgay qui réussirent enfin à le vaincre. On estime à environ 14 000 le nombre d’alpinistes qui ont tenté de le gravir depuis 1922, avec environ 4 000 réussites, rendues possibles en grande partie grâce aux sherpas, les porteurs.

En savoir plus….

Récits de l’Everest, dans la « zone de la mort »

Quatre alpinistes racontent les dernières heures d’ascension vers le sommet, celles passées au-dessus de 8 000 mètres. Et décrivent une réalité parfois très crue.

On l’appelle la « zone de la mort ». Parce qu’à cette altitude, au-dessus de 8 000 mètres, l’oxygène est tellement raréfiée – un tiers de la normale – que le fonctionnement des organes se détériore inexorablement

En savoir plus…

ad NCV

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/6f7a26ffab24db51e03c89870151ed91/kairn/wp-content/themes/Newspaper_kairn/includes/wp_booster/td_block.php on line 353

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.