Angela Eiter réalise le premier 9b féminin ! La Planta de Shiva

Les femmes entrent dans le 9b

Angela Eiter réalise le 1er 9b féminin
C'est Angela Eiter qui réalise le 1er 9b féminin de l'histoire

Alors qu’Adam Ondra vient d’ouvrir les portes du 9c avec la réalisation de son “Project Hard” devenu “Silence” à Flatanger, les femmes ne sont pas en reste.

Et c'est Angela Eiter qui marque l'histoire de l'escalade en réalisant le premier 9b féminin avec 'La Planta de Shiva' à Villanueva del Rosario en Espagne. Click to Tweet

Ce n’était pas son premier essai dans la voie et elle s’était entrainé spécifiquement chez elle pour viser son echainement.

 

Premiers pas des femmes dans le 9ème degré

En 2002, la basque espagnole Josune Bereziartu entrait dans l’histoire en réalisant “Bain de Sang” 9a en Suisse, une voie ouverte par le local Fred Nicole. Même si certains (dont Iker Pou) mettront en doute la cotation, la voie n’a cependant jamais été officiellement décotée. Cette performance arrivait dix ans après le premier 9a masculin réalisé par Wolfgang Gullich en 1991 avec “Action Directe”.
Josune confirma son niveau avec  la réalisation en 2004 de son second 9a “Logical Progression”, puis en 2005 de “Bimbaluna” 9a/9a+ de nouveau en Suisse.
Elle réalise également le premier 8b+ féminin à vue avec “Hidrofobia” en 2013, alors que Alex Megos décrochait le premier 9a à vue.

Le 18 aout 2011, la française Charlotte Durif devient la seconde femme dans le neuvième degré en réalisant “PPP” 9a à la grotte de galetas dans les Gorges du Verdon.

En octobre 2011, c’est au tour de l’américaine Sasha DiGiulian de réaliser un 9a avec “Pure Imagination” à Red River Gorge dans le Kentucky (la voie sera cependant décotée à 8c+ par Adam Ondra et Daniel Woods en 2012), et elle confirme avec “Erra Vella” à Margalef en Catalogne le 25 avril 2012.

La française Alizée Dufraisse entre dans le cercle des grimpeuses de 9 en réalisant “La Reina Mora” le 23 janvier 2012 à Siurana, puis “Estado Critico”  toujours à Siurana le 14 Avril 2017.

Ce sera ensuite le tour de la belge Muriel Sarkany en répétant “Punt-X”, aux gorges du Loup, puis par l’américano-japonaise Ashima Shiraishi le17 mars 2015 avec “Directa open your mind”, peu avant ses 14 ans.

L’autrichienne Angela Eiter s’offrira quant à elle “Era Vella” à Margalef après avoir réalisé « Big Hammer » et « Hades », en 2014.
Vinrent ensuite la Slovène Mina Markovic, avec “La fabela pa la enmienda”, le 04 janvier 2016 à Santa Linya, puis en février 2016, la grimpeuse italienne Laura Rogora avec “Grandi Gesti” a la falaise de Sperlonga.

Le 25 mars 2017, en réalisant Ground Zero au Toit de Sarre, la Française Julia Chanourdie entrera également dans ce club très fermé. Elle confirmera en réalisant peu après  Hell Avaro, 8C+/9A, sur la même falaise.

En 2017, deux palliers sont franchis !

En février dernier et après 7 jours de travail, l’Américaine Margo Hayes (19 ans) réalise La Rambla (9a+). La cotation a été confirmée par de nombreuses répétitions. Elle est donc considérée comme la première femme dans ce niveau.

Le mois dernier, Margo Hayes confirmait son niveau en réalisant “Biographie” 9a+ à Céüse, un 9a+ dont la cotation a largement été confirmée.

Anak Verhoeven, qui en 2016 se faisait la Reina Mora, vient réaliser le 2ème 9a+ féminin en réalisant la première de Sweet Neuf 9a+.

Après 9a+, il y a le 9b ! Et c’est donc l’autrichienne Angela Eiter qui vient marquer une nouvelle étape dans la progression féminine en réalisant le premier 9b féminin. Elle enchaine en effet la troisième ascension de “La Planta de Shiva” à Villanueva del Rosario en Espagne.
Cette voie n’avait été jusqu’alors gravie que par Adam Ondra et Jakob Schubert.
C’est la quatrième ascension de Angela Eiter dans le 9ème degré

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.