Arthur GUINET répète : Ma belle ma muse.

Après Anak VERHOEVEN, Jean-Elie CRESTIN BILLET, c’est au tour d’Arthur GUINET d’enchaîner la belle voie offerte par Quentin CHASTAGNIER aux grimpeurs forts de la région ou de passage.

La cotation : Pour Arthur, c’est difficile à dire car cela fait un petit moment qu’il n’a pas réalisé de grosse perf’. 8C+ lui semble raisonnable mais les propositions s’étalent entre cette fourchette basse et 9A.

Plus d’infos sur le site de Mineral Spirit

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.