Aux États-Unis, seul le domaine skiable d'été accuse le manque de neige de ne pas ouvrir en 2024

Le domaine skiable de Beartooth Basin, le seul domaine skiable d'été en Amérique du Nord, a annoncé qu'il n'ouvrirait pas ses portes en 2024 en raison du manque de couverture de neige adéquate cette année.

Bassin à dents d'ours

Le Domaine skiable de Beartooth Basin à la frontière entre le Montana et le Wyoming a déclaré qu'il n'ouvrirait pas ses portes ce printemps en raison du manque de couverture neigeuse adéquate cette année.

Le centre, l'un des sept centres sur trois continents de l'hémisphère nord qui n'ouvrent pas en hiver mais le font à différentes périodes entre le printemps et l'automne chaque année, n'a fonctionné que quelques semaines pour chacune des dernières saisons, parfois en raison de trop de neige bloquant l'accès, d'autres en raison de problèmes mécaniques avec ses remontées mécaniques.

Fondé au milieu des années 1960 par les Autrichiens Pepi Gramshammer, Eric Sailer et Anderl Molterer sous le nom de Red Lodge International Ski and Snowboard Camp, le centre est l'un des plus anciens domaines skiables d'été en Amérique du Nord. Dans une publication sur les réseaux sociaux sur la décision, le centre a expliqué :

« Beartooth Basin sera fermé pour la saison 2024 en raison d'un manque de neige. J'espère vous voir tous là-haut l'année prochaine !

Bien que Beartooth Basin n'ouvre pas ses portes en 2024, les États-Unis comptent actuellement plus de centres ouverts que tout autre pays ce mois-ci, avec plus d'une douzaine de centres de villégiature toujours en activité en Arizona, en Californie, au Colorado, en Oregon, en Utah et au Vermont. Timberline dans l'Oregon reste généralement ouvert en été et affiche actuellement une profondeur de neige d'environ 13 pieds (4 m).

Cependant, au nord de la frontière, même si Whistler Mountain et le domaine skiable Sunshine de Banff ont encore une semaine pour organiser leur saison 23-24, les camps d'été de longue date sur le glacier Blackcomb ont également été annulés cette année en raison de la mauvaise couverture de neige. Fonctionnant généralement en juin et juillet, ceux-ci ont également connu des problèmes croissants ces dernières années, certains opérateurs se retirant en raison du fait que la couverture neigeuse se détériorait de plus en plus et l'accès public avait également été fermé il y a plusieurs années, réservant le glacier aux seuls « campeurs ».

On ne sait pas encore s'il est définitivement fermé pour les opérations estivales ou si les camps pourraient revenir en 2025. L'un des organisateurs du camp, Momentum, l'espère, en publiant cette déclaration :

« Nous regrettons de devoir informer tout le monde que Whistler Blackcomb a pris la décision difficile de suspendre les opérations estivales du glacier pour 2024. Le manteau neigeux beaucoup plus faible que la normale cette année signifie que le Showcase T-Bar situé sur le glacier n'est plus en mesure de fonctionner correctement. . Alors que nous étions restés optimistes quant à la poursuite des fortes chutes de neige fin février et début mars, la dernière évaluation de la Banque mondiale a malheureusement conclu que cela ne suffirait pas pour fonctionner comme d'habitude. Nous savons tous que la météo de notre climat devient de plus en plus imprévisible – en 2022, nous avons connu notre plus grande et meilleure année de neige sur le glacier au cours de nos 32 ans d'histoire et espérons que 2025 reviendra à des niveaux plus normaux, lorsque nous prévoyons d'organiser à nouveau le camp. . Whistler Blackcomb profitera des mois d'été pour améliorer les remontées mécaniques alpines, ce qui facilitera davantage l'accès aux glaciers à l'avenir.

Ailleurs dans le monde, première zone norvégienne réservée au printemps et à l'automne, le glacier Galdhopiggen ouvre ce week-end sa saison 2024 avec deux zones similaires qui devraient suivre. Riksgransen en Suède a ouvert ses portes fin février et propose actuellement son créneau annuel de ski sous le soleil de minuit, de 22 heures à 1 heure du matin, car la lumière du jour y est revenue 24 heures sur 24. Gassan, au Japon, a ouvert le mois dernier sa saison 2024 et affiche actuellement le manteau neigeux le plus profond au monde, à environ 6 mètres (20 pieds). Et Passo Stelvio, en Italie, affirme également qu'il y a d'énormes quantités de neige et qu'il ouvrira pour sa saison 2024 le 31 maiSt.

Laisser un commentaire

1 × 2 =