Benoît Aymon et Jean Troillet, métaphysique des cimes

Jean Troillet est le héros à la fois d’un livre, «Une vie à 8000 mètres», et d’un film, «Jean Troillet, toujours aventurier». «L’Hebdo» l’a fait dialoguer avec son ami Benoît Aymon, qui signe «Cervin absolu». Ces deux philosophes de la montagne plongent dans notre intime et identitaire obsession des sommets.

C’est évidemment là-haut sur la montagne, à La Fouly, au fond du val Ferret, où il est né en 1948, que l’on trouve Jean Troillet et sa maison familiale posée au pied du mont Dolent et du Tour Noir, deux sommets du massif du Mont-Blanc. Il fête cette année 50?ans d’alpinisme, 40?ans d’expéditions et 30?ans du record de l’ascension de la face nord de l’Everest à travers un superbe livre signé Charlie Buffet et Pierre-Dominique Chardonnens, Jean Troillet – Une vie à 8000 mètres (Guérin) et un film documentaire original et émouvant réalisé par Sébastien Devrient.

A lire

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.