Blocs d’escalade de Fontainebleau : Du Calvaire à Mauvaise Mine, respectez les ouvrages de mise en sécurité

A la TL2B nous militons pour une réduction de l’artificialisation de nos sites de pratique et notamment pour une meilleure intégration paysagère des ouvrages de stabilisation du sol (lutte contre l’érosion) ou d’information du public (panneau…) Pour autant, nous ne remettons pas en cause ces réalisations qui sont absolument nécessaires pour préserver nos sites et, parfois, sécuriser les lieux. Et nous regrettons quand ces aménagement sont déteriorés par des grimpeurs si avide de faire une croix qu’ils en oublient de respecter le travail de ceux qui oeuvrent à la sauvegarde des sites !



La forêt domaniale de Fontainebleau est, comme vous le savez, un domaine privé de l’Etat. En conséquence, son gestionnaire, l’ONF, est responsable de son entretien et donc de la sécurité du public. Comme nous vivons à une époque (et c’est regrettable !) où les gens acceptent de moins en moins bien les risques (y compris en escalade !) et qu’en plus, en cas d’accident, les assurances cherchent systématiquement à faire porter le chapeau à quelqu’un, l’ONF, assisté des associations d’usagers grimpeurs et randonneurs, agit pour la mise en sécurité des sites les plus visités.



On peut être ‘contre’ et regretter le manque de discernement (voir l’inconscience de certains) des visiteurs qui ne semblent pas réaliser que le risque zéro n’existe pas en site naturel, mais quand un risque est avéré, le responsable du site ne peut faire autrement que soit interdire l’accès, soit tenter de supprimer ce risque… 

 

Laisser un commentaire

4 + douze =