Blue Ice Warthog 28L

Ça faisait un moment que je reluquais les sacs à dos blue ice. J’ai eu la chance de recevoir le nouveau Warthog 28L en test ce mois-ci et c’est exactement l’idée que je m’en faisais ! La réponse parfaite à un besoin si simple et si complexe à la fois.

Dans la catégorie alpinisme estivale je cherchais un sac léger (moins d’un kilo), confortable, maxi 30L (parce que plus le sac a de la contenance et plus on en rajoute), de forme tubulaire pour ne pas gêner en escalade (ça déséquilibre moins et frotte moins dans les renfougnes), qui ne remonte pas trop haut pour pouvoir lever la tête sans contrainte, qui soit compatible avec le baudrier (ça m’énerve de batailler avec le sac ou ses accessoires quand je cherche de la quincaillerie sur les porte-matériels) et qui soit muni d’une accessoirisassions minimaliste, simple et efficace.

Et si en plus il pouvait être robuste et assorti à ma veste je serais le plus heureux des testeurs exigeants.

Vous l’avez sans doute compris, blue ice a parfaitement répondu à tous ces critères parfois antagonistes.

Le Warthog 28L est la définition de la résolution de problèmes. Son petit frère (Warthog 26L, le vert et bleu qu’on voit partout) a largement fait ses preuves dans le monde vertical ces dernières années. Il ne restait plus qu’à proposer une version un peu moins radicale en ajustant le matelassage du dos, en ajoutant des rappels de charge sur les bretelles et modifier les porte-piolets. On garde le porte casque, l’attache pour la corde et les poches judicieusement réparties.

Par contre, maintenant je sens qu’on reluque sérieusement mon sac à dos !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.