Chaleur hivernale à Bleau : attention danger

Ceux d’entre-vous qui le WE dernier étaient en forêt, notamment à la Gorge aux chats, ont pu constater qu’avec le soleil et des températures agréables pour une mi janvier, la nature semble s’éveiller comme au printemps.

Vous me direz, tant mieux, c’est agréable de ne pas avoir à se calfeutrer dans sa doudoune, parrer avec des gants… oui, mais ce réchauffement n’est pas sans danger.

Outre le risque de voir la végétation souffrir un peu plus tard quand le froid reviendra, nos amis les bêtes font n’importe quoi.

Ainsi, depuis une semaine, nous assistons à des promenades des dangereuses chenilles processionnaires du pin. Faite très attention à vous et vos chiens, les toucher est très dangereux ! Pire, la soie de leur cocon (très visible sur les pins des Trois Pignons) est elle aussi urticante.

Rappellons qu’il ne faut pas les approcher à moins d’une dizaine de centimètres car elle projettent leur poils urticants. Les gosses et truffes des chiens sont des cibles faciles.

Dans le même registre, la tique, petite bête que l’on rencontre habituellement jusqu’en octobre, mord encore en ce moment comme me l’a confirmé il y a quelques jours un ami photographe naturaliste. Là encore, la morsure n’est pas sans danger.

Plus d’infos

Laisser un commentaire

six + neuf =