Chamonix – Mont-Blanc : Transdev réorganise ses réseaux de bus

Le 18 septembre 2015, un nouveau contrat de Délégation de service public (DSP) sera signé pour le réseau bus de la Vallée de Chamonix.

Depuis l’adoption en 2008 d’un Plan de déplacements urbains qui donnait la priorité aux transports collectifs, la densification du réseau de bus, en association avec une nouvelle politique de stationnement, et la refonte de l’offre ferroviaire de la ligne du Mont-Blanc Express ont marqué la forte volonté de la Communauté de communes de la Vallée de Chamonix Mont-Blanc d’aboutir à une diminution de la circulation automobile.

Nouvelle étape avec l’adoption le 16 juin dernier du projet de nouveau contrat de DSP d’une durée de sept ans pour l’exploitation du réseau bus par l’opérateur Mont-Blanc Bus, filiale de Transdev. ‘Parmi les enjeux figure la diminution de l’impact environnemental [avec] un programme de renouvellement du parc et la mise en service de six bus ce qui amène à la suppression des véhicules aux normes Euro III dès la fin 2015. Pour que la totalité du parc (17 à 38 véhicules en service selon les périodes] soit aux normes les plus avancées. En 2016 s’ajoutera l’introduction des mulets de Chamonix, des navettes électriques urbaines’, explique Eric Fournier, président de la Communauté de communes. Après un doublement en quinze ans du trafic des transports publics dans la vallée*, l’Autorité organisatrice vise un second doublement d’ici l’horizon 2020.

* 2,1 millions de voyageurs pour les bus et 750 000 voyageurs pour les trains.

Source : Bus et Car

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.