Championnats du monde de ski alpinisme ? Pelvoux au Pays des Ecrins : R?sultats de l??preuve de sprint

L’allemand Josef ROTTMOSER domine
litt?ralement la course chez les seniors, tandis que la suissesse Mireille
RICHARD s’impose chez les femmes.

Les podiums

Chez les
hommes, l’allemand Josef ROTTMOSER a ?t? le plus fort incontestablement
puisqu’il domine toutes les s?ries de la course Sprint de ce matin. Il a
d?montr? sa force dans sa discipline de pr?dilection, et r?pondu pr?sent ? ce
rendez-vous, sans r?elle surprise chez les hommes. Aux deuxi?me et troisi?me places,
un doubl? suisse vient compl?ter ce podium avec Marcel MARTI et Yannick ECOEUR.
Le premier fran?ais, Cyrille GARDET est ? la sixi?me place.

Du cot? des
f?minines, la suissesse Mireille RICHARD s’impose ? l’arrach?e. Apr?s un d?part
en derni?re position, elle r?ussit ? remonter toutes ses concurrentes et ?
s’imposer devant l’am?ricaine, chamoniarde d’adoption, Nina SILITCH, tout en
puissance. Pour cl?turer ce podium senior dames, on remarque la belle
performance de la su?doise Emelie FORSBERG. La premi?re fran?aise, Valentine
FABRE, termine ? la 5e place.

C’est du
c?t? des jeunes qu’il faudra chercher les m?dailles fran?aises aujourd’hui avec
une magnifique m?daille d’or en junior pour Corentin CERUTTI, qui termine 2
secondes devant son rival Allemand, Anton PALZER apr?s une belle bagarre. Les
cadettes filles, Ad?le MILLOZ et Fanny MEYNET-CORDONNIER se distinguent de la
plus belle des mani?res apr?s une course fantastique ? l’issue de laquelle elle
s’octroie la premi?re et la deuxi?me place.

La course :
le Sprint, kesako ?

Le Sprint est une discipline qui pourrait s’apparenter au bordercross. Il voit
s??lancerles coureurs 6 par 6 sur un parcours bien d?limit? d?environ80m
de d?nivel?s
? la mont?e. Le d?part ?tait donn?, peaux de phoques fix?es
aux skis, sur un plat montant ; s’en est suivit une succession de virages en
conversion et un portage tr?s court ski sur le sac. Nouvelle manipulation des
skis avec rechaussage sur quelques m?tres de mont?e, avant un
‘d?potage’ (retirer les peaux de phoques des skis) et enfin une
descente avec une dizaine de portes de slalom, et un final en skating. Ce
parcours ?tait effectu? ce matin en 2min 30 ? peine pour les seniors hommes. Le
Sprint est l??preuve strat?gique par excellence, o? toutes les manipulations
doivent ?tre r?alis?es parfaitement, et o? chaque seconde compte pour la
victoire. La bagarre ?tait ultra intense ce matin avec tous les spectateurs et
les diff?rents coureurs sur les bords de piste pour encourager leurs
co?quipiers.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.