Comment bien choisir son réchaud pour manger chaud dehors

Partir en randonnée oui, mais manger chaud c’est mieux. Surtout avec des plats lyophilisés. Essence, alcool, gaz, ou encore bois, voici une présentation des différents types de réchaud qui existent. Le point pour bien choisir entre alcool, gaz, essence, bois : les avantages et les inconvénients

Vous le savez, il existe plusieurs types de réchauds. Certes, le réchaud à gaz reste un must et ce depuis des années chez les randonneurs. Mais d’autres combustibles sont tout autant efficaces en fonction des situations. Surtout que de nouveaux modèles sortent chaque année. Et la prime est de plus en plus à la légèreté.

1. Les réchauds à gaz : avantages et inconvénients

Les réchauds à gaz sont populaires avant tout parce qu’ils sont simples à utiliser. Ces derniers fonctionnent avec des cartouches jetables. Ces cartouches sont composées d’un mélange de butane et de propane. Un des principaux avantages est que le réchaud a gaz propose une puissance importante de chauffe. Par ailleurs, il est moins dangereux que d’autres types de réchauds.

Par contre, le gaz supporte mal les basses températures. A noter pour les expéditions. Autre point : les cartouches de gaz au delà du fait d’être volumineuse pèsent lourd quand il s’agit de compter ce que l’on met dans les sacs. Reste qu’à moins de partir en expédition, le réchaud à gaz est tout à fait adapté à la plus part des situations en outdoor pour tout en chacun.

2. Les réchauds à essence : avantages et inconvénients

Ce type de réchauds utilisent une essence pressurisée et vaporisée. Son grand avantage : il est très fiable de par son fonctionnement. L’utilisateur manie une pompe pour mettre sous pression le combustible et l’expédier sur le brûleur.

L’autre avantage : la gestion du poids peut être plus fine qu’avec les réchauds à gaz car il est possible ici de prévoir la quantité de combustible nécessaire aux besoins des utilisateurs avec une grande précision. Conséquence : on ne revient pas d’une expédition avec un trop plein de carburant.

Autre énorme avantage : les réchauds à essence peuvent fonctionner à toute altitude et avec toutes les températures, contrairement aux réchauds à gaz.

Du côté des inconvénients, on notera que les réchauds à essence sont plus lourds et volumineux que les autres types de réchauds. Surtout, ils peuvent être très dangereux si les réchauds à essence sont mal utilisés ou mal entretenus.

Autre point d’attention à prendre en considération : il faut faire très attention au type de combustible utilisé avec ces réchauds. Comme ils ne sont pas tous compatibles, il s’agit de bien lire les recommandations des fabricants.

Les réchauds à essence sont donc des réchauds à utiliser par des personnes expérimentées. S’il propose un rendement très efficace, s’il fonctionne dans toutes les conditions possibles et imaginables, il est aussi encombrant (plus que les autres types en fait) et plus lourd. A choisir en connaissance de cause donc.

3. Les réchauds à alcool : avantages et inconvénients

Les réchauds à alcool ont l’immense avantage d’être légers, bien plus légers que les autres types de réchauds. Et comme avec l’essence, à l’inverse du gaz, il est possible de mesurer les besoins de combustible et donc de n’emporter que ce qui est nécessaire.

Côté inconvénients, c’est très clair : la vitesse de chauffe des réchauds à alcool est nettement moins bonne que celle d’autres modèles. Autre désavantage : la flamme des réchauds à alcool ne résiste pas bien au vent. un endoi abrité en cas de vent sera donc nécessaire pour le faire fonctionner correctement.

Du fait de ces caractéristiques, les réchauds à alcool seront à privilégier pour les petites sorties en extérieur. Idéal pour un casse dalle, pas pour le reste.

4. Les réchauds à bois : avantages et inconvénients

Vous ne les connaissez pas ? C’est normal. Les réchauds à bois sont les moins connus et les moins utilisés des types de réchauds connus. Et ils sont écologiques.

Leur fonctionnement va dépendre de votre capacité à dénicher ou à transporter du bois avec vous. Surtout, sa bonne marche dépendra de votre savoir faire en grande partie. Mais pas seulement. Car du bois mouillé ou peu adapté va vous compliquer considérablement la tâche. Reste que ce type de réchaud est idéal pour les longues randonnées au milieu des bois. A condition qu’il soit sec bien sûr.

A noter que certains modèles de réchaud à bois peuvent accueillir de l’alcool solidifié quand le bois vient à manquer.

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.