Critique film : Chasing Winter


Et? 2012. Pour la 4?me fois de son existence, l?am?ricain Paul Robinson se rend en Afrique Du Sud pour faire du bloc, principalement pour d?velopper de nouveaux secteurs sur les hauteurs de Cape Town. Un voyage qui durera pr?s de 3 mois, o? Paul sera accompagn? dans ses p?rip?ties par quelques grimpeurs locaux, son compatriote Carlo Traversi ou encore le jeune ph?nom?ne Ashima Shiraishi. ? Chasing Winter ? retrace pendant 55 minutes les explorations et aventures de la bande, de Topside ? Rocklands en passant par St James Park ou Echo Valley, avec presque exclusivement des premi?res ascensions, sur un rocher color? et sculpt? parfait. Le r?ve !




Chaos immenses, to?ts, ar?tes, trous, verrous, arqu?es, pinces, plats, le film d?marre par une compilation des meilleurs passages ouverts par Carlo et Paul autour de Cape Town, entre le 7C et le 8B+. Le plus grand secteur se nomme Topside, mais les nouveaux blocs pr?sent?s ici sont dans des secteurs plus petits comme St James Park, The Cinema ou Echo Valley. Des tonnes de projets magnifiques sont ? grimper et nous avons un aper?u du potentiel ?norme de la r?gion, qui, ? coup s?r, devrait devenir une destination internationale dans le futur…




On a appr?ci? particuli?rement l?ar?te ronde de ? Honig ?, le mouvement surprenant de ? Paranormal activity ?, le d?vers ? m?thodes de ? Ground swell ? ou encore les panneaux ? crispettes proposant des gros blocages pan G?llich de ? Mirta ? ou ? No church in the wild ?, dans un style que Paul affectionne particuli?rement. Seul hic, le beau ventre et le dynamique tr?s pur de ? Mr Postman ?, un probl?me pr?sent? dans la vid?o qui se situe ? Red Hill, une zone soumise ? des restrictions d?acc?s. Paul a eu la permission de s?y rendre mais tient ? pr?ciser : ? Si vous pr?voyez un voyage ? Cape Town, vous devez absolument contacter l?association locale Cape Nature. Se renseigner sur les p?riodes d?accessibilit? aux blocs et la permission de se rendre ? Red Hill est la seule fa?on que nous avons pour garder cette zones superbe accessible pour le bloc. Les relations avec les locaux sont importantes pour ne pas faire n?importe quoi. Red Hill est une magnifique r?gion et nous esp?rons que les grimpeurs locaux du Cap seront en mesure d’y garantir l’acc?s libre toute l?ann?e dans un avenir proche. ? Delaney Carpenter, grimpeur local en charge du projet tient ? pr?ciser : ‘Hormis ? Red Hill, il n’y a pas de probl?mes d’acc?s. Nous sommes actuellement en contact avec le r?seau des parcs nationaux sud-africains et les clubs de montagne locaux pour ?riger un programme environnemental. Cependant afin d’?viter les probl?mes, pri?re de respecter les r?gles de biens?ance au pied des blocs : pas de d?tritus, pas de caca, pas de graffitis et pas de clope.’





Le montage de cette premi?re partie de film relatant le d?veloppement des secteurs de Cape Town est tr?s dynamique, avec une multitude d?angles de vue pour chaque ascension, ce qui permet de bien appr?cier l?ambiance, la technicit? et la difficult? des passages. Les sc?nes de grimpe sont entrecoup?es de moments de vie, avec la mise en avant de paysages f??riques, de session surf, de grillades, promenades ou sessions cuisine… Pour chaque passage pr?sent?, nous avons droit ? quelques plans rapides sur des essais rat?s imm?diatement suivis par la r?ussite du bloc. Dommage qu?on ne nous en montre pas plus sur le processus complet qui a men? ? la premi?re ascension : le brossage, d?frichage, bartassage, l??change avec les locaux, l?exploration et l?aventure,… Par contre, nouveaut? avec les films pr?c?dents de Paul Robinson, quelques blocs plus faciles sont mis en avant, et m?me si cela reste assez discret. Nous n?avons pour une fois pas uniquement que des blocs extr?mes ? nous mettre sous la dent.





La deuxi?me partie du film pr?sente un beau portrait d?Ashima Shiraishi, la fillette de 11 ans espoir du bloc US, qui, accompagn?e de son coach Obe Carrion rejoint Paul pour d?couvrir l?Afrique Du Sud. Son perp?tuel sourire et son plaisir pris ? grimper sont particuli?rement pr?gnants et communicatifs. Paul l?a invit? ici, car en ouvrant certains passages, il s?est rendu compte qu?ils allaient convenir parfaitement au style de la jeune ?toile du bloc mondial : athl?tiques, petites prises pas trop ?loign?es… Et il ne s?est pas tromp?, puisque nous assistons ? son premier 8A flash, le to?t de ? Black demon ?, puis ? la r?ussite de ses 2nd et 3?mes 8B, le physique ? Fragile steps ? et ? Study plums direct ? qui semble proposer propose un final tonique sur plats des plus difficiles… Voir ?voluer Ashima dans des blocs si durs avec autant d?aisance est impressionnant. Une petite escapade ? Rocklands est organis?e, le temps pour Ashima de se frotter ? ? Amandla ? et pour Paul de r?p?ter la base d?arqu?es de Fred Nicole ? Oliphants down ?. Cette deuxi?me partie d?opus centr?e sur les performances de la gamine est particuli?rement plaisante et r?ussie.





Avec ? Chasing winter ?, Prak Media nous pr?sente son film le plus long qu?ils n?aient jamais produit, et surement aussi le plus abouti. Les images sont superbes et invitent au voyage. Alors que les vid?os pleuvent chaque jour sur la toile concernant la destination ? la mode de Rocklands, Paul Robinson et son ?quipe rel?vent avec brio le lourd pari de nous pr?senter le bloc en Afrique du Sud ? travers une nouvelle fen?tre, beaucoup plus originale. Ce film vient en tout cas confirmer l??norme potentiel de ce pays en mati?re de bloc, alors que le d?veloppement de la pratique l?-bas ne semble en ?tre qu?? ses balbutiements.





Pour commander ? Chasing Winter ?, direction 27 Crags, disponible d?s demain en t?l?chargement HD pour 15 euros.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.