Dahle Flesja fait plier Bresset, Marotte toujours roi à Méribel

Cross-country

C’était le duel des reines. Gunn Rita Dahle Flesjaa (Multivan Merida), 40 ans et un palmarès monstrueux, face à Julie Bresset (BH Suntour KMC), championne olympique et du monde à tout juste 24 ans. Mais sur la boucle de 6,1 kilomètres pour 220 mètres de dénivelé, la Scandinave n’a pas fait de sentiment face à sa jeune rivale. Dès le milieu du deuxième tour, celle qui a remporté 28 Coupes du monde au cours de sa carrière (un record) s’envole et ne sera jamais revue. Bresset tente de limiter la casse. Les deux grandes dames du cross-country mondial couperont la ligne dans cet ordre.
Et en s’imposant à Méribel, Dahle prolonge un peu plus son histoire avec la France. En effet, en 2004, elle remportait son deuxième titre mondial aux Gets. L’an passé, elle s’adjugeait deux étapes de la Coupe du monde en France, à la Bresse et Val d’Isère. Avant de s’envoler pour l’Afrique du Sud où elle visera le titre suprême, elle confiait : “J’ai vraiment pris du plaisir sur ce circuit. C’est important à deux semaines des Championnats du monde de savoir où j’en suis et j’ai pu avoir un bon test aujourd’hui. Le circuit est très technique et je pense que les informations accumulées aujourd’hui me serviront dans un an pour la finale de la Coupe du monde…”


Battue pour la première fois cette saison sur le circuit national, Julie Bresset analysait sa course : “Gunn Rita a emmené un rythme d’enfer au début. Dans le technique, je pense que j’avais ma carte à jouer. Elle était au dessus et je ne pouvais pas la suivre. J’ai quand même pris du plaisir sur ce circuit très technique. Mes sensations n’étaient pas très bonnes, mais loin d’être dramatique…” Cette deuxième place suffit à Julie Bresset pour remporter le classement général final de la Coupe de France. La Vosgienne Sabrina Enaux (Specialized Solodet) s’invite sur ce podium qui possédait un certain parfum d’olympisme.

La course hommes devait être le sommet de la journée. Et elle fut sans conteste la plus disputée de la saison nationale! Dans le premier tour, trois hommes s’extraient du groupe des favoris. On retrouve Maxime Marotte et son coéquipier Stéphane Tempier (BH Suntour KMC) mais aussi l’Italien du sud Tirol, Gerhard Kerschbaumer. Ce dernier tente sa chance mais les Français ne lâchent rien. Dans le dernier tour, c’est Maxime Marotte qui prend le large. L’Alsacien installé en Lorraine s’impose pour la deuxième année d’affilée : “Gerhard était vraiment fort en début de course. J’ai vu rapidement que j’étais plus à l’aise que lui dans la longue ascension. Dans le dernier tour, je savais où attaquer. C’est ma deuxième victoire ici et ma 4e victoire au général en Coupe de France, j’aime toujours venir sur le circuit national. C’est vraiment un excellent parcours, je suis à l’aise ici. Les étrangers ont apprécié, on aura une belle Coupe du monde.” Comme l’an passé, Gerhard Kerschbaumer est 2e : “Les Français étaient vraiment forts et quand Maxime est parti, je ne pouvais rien faire. Maintenant, je me concentre sur les Championnats du monde…” Le garçon de 22 ans est le grand favori pour le titre mondial des moins de 23 ans dans moins de deux semaines. Vainqueur en 2010 lors de la première édition de la Coupe de France de Méribel, Stéphane Tempier confiait : “Je sens que je n’ai pas encore totalement récupéré du Canada. Dans ses conditions, je suis content de ce podium.” A noter qu’onze pilotes étranger figurent dans le top vingt.

Descente

Faustin Figaret (Top Cycle By Trek) a signé le meilleur temps de la manche de placement aujourd’hui. Il s’élancera en dernière position dimanche en finale. Déjà vainqueur cette saison de la manche d’Oz en Oisans, il commente : “Je me suis vraiment régalé sur cette piste. Je pense que pour la Coupe du monde l’an prochain, il ne faut surtout rien changer…” Florent Payet (2e) du team CK Racing Evil et Guillaume Cauvin (3e) de UR Team suivent dans cet ordre alors que Rémi Thirion, vainqueur en Coupe du monde cette saison à Vallnord, a chuté. Championne de France en 2011 dans des conditions difficiles sur cette piste de 2150 mètres pour 550 mètres de dénivelé, Myriam Nicole signe le meilleur temps devant la Championne du monde, Morgane Charre (MS Mondraker). La jeune Fiona Ourdouillie est 3e.

Trial

Comme prévu, les Espagnols Abel Mustelies (5pts), Benito Ros (5 pts), Daniel Comas Riera (12 pts) ont dominé la demie finale en 20 » ! Le trio ibérique devrait se partager la victoire dimanche. Chez les femmes, la Slovaque Tatiana Janickova prolonge sa domination avec une 4e victoire en autant de manche. Avec 8 points, elle devance l’Espagnole Gemma Abant Condal (18 points) et l’Australienne Janine Jungfels (20 points).

Photos : Christophe Pallot – Agence ZOOM/ Méribel Tourisme

Laisser un commentaire

un × deux =