Daniel Woods bascule en conti dans The Wheel of life

C’est au tour de l’américain Daniel Woods de réussir cet enchaînement monstrueux de 60 mouvements en toît à Hollow Cave aux Grampians (Australie). Un gros challenge pour lui car il avoue avoir pris les bouteilles à la moitié de l’enchaînement et a du batailler ferme dans des conditions moyennes pour avoir suffisamment d’endurance pour compléter l’intégrale, en optimisant au maximum chaque section. Pour Woods, ‘The wheel of life’ est un problème d’une beauté sublime qui lui tenait à coeur de grimper, avec des prises parfaites et un style atypique. Un combat mental pour lui avec le crux de la remontée d’épaule dur à négocier à la fin. Plus d’infos avec son commentaire en anglais

Photo : Beau Kahler Photography

Laisser un commentaire

quatorze − 1 =