David Lama grimpe Sagzahn – Verschneidung (Valsertal, Autriche)

David Lama a achevé la traversée Sagzahn-Verschneidung dans le Valsertal (Autriche, une une vallée à une heure d’Innsbruck) avec Peter Mühlburger. La voie mixte fait environ 800 mètres de haut et classée M6 / A2.

Habitué à l’endroit depuis l’été 2008, David Lama s’est souvent retrouvé à grimper sur des roches humides et friables. Il a réalisé qu’en hiver, le visage de la voie serait complètement gelé, que le risque de chutes de pierres serait réduit au minimum et que, comme il l’a dit plus tard à planetmountain.com, elle “se transforme en un fantastique terrain de jeu d’hiver.”

Une première tentative en 2014 avec son ami Clemens Holzleitner s’est terminée après seulement trois essais. David Lama a avoué plus tard avoir sérieusement sous-estimé les difficultés.

Sortie de voie à 17 heures

Cet hiver, le mur présentait des conditions idéales. David Lama a fait équipe avec son partenaire d’escalade, Peter Mühlburger. Ils ont dormi dans une tente sous le mur. Puis à l’aube du 15 février, ils ont commencé à grimper.

Après six longueurs difficiles, les deux hommes sont arrivés à la fin des principales difficultés et ont ensuite continué plus facilement dans un système de ravines de neige jusqu’au sommet, qu’ils ont atteint à 17 heures. À 22 heures, ils étaient de retour à leur voiture.

David Lama mentionne que cette nouvelle route est “parmi les lignes les plus difficiles que j’ai escaladées sur le Sagwand”. Mis à part les difficultés techniques, l’athlète de 27 ans a déclaré que la voie “a une grande valeur personnelle pour moi : je l’ai regardée pendant si longtemps, il m’a fallu plusieurs tentatives pour y arriver, et à chaque fois, j’ai sous-estimé. Maintenant, la première ascension est enfin terminée, je n’ai plus besoin de retourner à ces hauteurs et je peux contempler la voie avec un profond sentiment de satisfaction”.

Pour aller plus loin

Photo par Jakob Schweighofer

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.