Des Calanques et des Hommes – Newsletter n°10

Le parc national des Calanques a été créé le 18 avril 2012 par décret du premier ministre.. Terrestre et marin, le périmètre du cœur de parc s’étend sur trois communes : Marseille, Cassis et La Ciotat.

Au total, les espaces retenus par l’État s’étendent sur environ 8 300 hectares terrestres et 43 500 hectares marins

Le Parc des Calanques ne sera entièrement en place qu’au printemps 2013. Ce nouveau statut de 10e parc national de France ne devrait pas changer grand-chose pour la prochaine saison estivale. Les conseils municipaux des sept communes membres de l’aire optimale d’adhésion (Marseille, Cassis, La Ciotat, Carnoux‐en‐Provence, La Penne‐sur‐Huveaune, Ceyreste et Roquefort‐la‐Bédoule) doivent voter l’adhésion à la charte qui fixe le plan de gestion du parc.

Le Parc ne dispose d’aucun budget pour cette année. La réglementation du décret entre certes en vigueur immédiatement, mais pour l’instant les moyens spécifiques ne sont pas encore en place.

Les futurs agents seront recrutés par le directeur, qui devrait être nommé en novembre.

Le conseil d’administration est seulement en cours de constitution.

Le choix des représentants des diverses associations qui le composeront sera définitivement fixé par un arrêté ministériel en septembre et sa première réunion pourrait se tenir la deuxième quinzaine d’octobre

L’ensemble des démarches accomplies, il semble réaliste de penser que le Parc sera opérationnel pour le printemps 2013.

2013 c’est malgré tout demain, raison de plus de ne pas s’endormir.

Notre combat collectif a commencé en 2009 quand des projets délirants (souvenez vous des réserves intégrales et autres projets ineptes imaginés par des techniciens en chambre ) nous ont fait craindre que certaines activités dont l’escalade (40 % des zones grimpables étaient proposées en Réserves intégrales) soient définitivement exclues de cet espace ; cette option que vous avez été plus de 12000 à refuser signait une conception faite de réglementation, d’interdictions , de déni des vertus de la pédagogie et de l’esprit de responsabilité, une frilosité et un manque de confiance dans les capacités collectives des usagers protecteurs et amoureux des calanques à s’inscrire dans une dynamique où la protection pouvait exister sans interdictions aveugles.

Malgré le scepticisme de certains qui avaient sans doute d’autres intérêts à défendre, ce combat là a été gagné ; mais toutes nos demandes n’ont pas été prises en compte, il va falloir tout en saluant la création de ce Parc poursuivre nos actions et maintenir notre vigilance.

Cela ne sera possible que par le soutien de tous ceux qui – dès la première heure – se sont associés à nos initiatives.

Encore merci à vous qui soutenez ce combat et cette vigilance encore aujourd’hui où les enjeux et les actions sont moins visibles, moins spectaculaires mais néanmoins tout aussi essentiels pour ne pas se laisser grignoter par les décisions au fil de l’eau de la Direction du Parc.

Depuis le début nous avons exprimé notre soutien au Parc mais un soutien critique, pas un chèque en blanc.

Nous saluons aujourd’hui la création officielle du Parc national des Calanques. Favorables mais lucides !

Association « Des Calanques et des Hommes »

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.