Des gendarmes de haute montagne pour surveiller l’ascension du Mont-Blanc ou… faire la circulation ?

De plus en plus nombreux, les candidats à l’ascension du Mont-Blanc trouveront des gendarmes sur leur chemin dès le mois de juin, histoire de rappeler les règles notamment en matière de bivouac. Sur la Voie dite Royale d’ascension, à Saint-Gervais, on s’en félicite.

Ce mardi 30 avril, dans un communiqué, Jean-Marc Peillex, maire et conseiller général de Saint-Gervais, dit toute sa reconnaissance au préfet de Haute-Savoie qui a annoncé une présence importante de gendarmes de haute montagne à Tête Rousse et au Col du Midi pendant 55 journées (de juin à septembre).

En savoir plus….

Laisser un commentaire

treize − six =