Deux néo-zélandais emportés par une avalanche au K2

La série noire continue au Pakistan.
Après la sanglante attaque d’islamiste intégriste qui a fait 10 morts et la disparition de trois espagnols sur le Gasherbrum 1, ce sont deux alpinistes néo-zélandais, un père et son fils, qui sont portés disparus sur le K2, deuxième plus haute montagne au monde.

Martin Walter Schmidt, 53 ans, et son fils Denali, étaient au camp 3 du K2(8.611 mètres), deuxième plus haut sommet de la planète après l’Everest, lorsqu’une avalanche a enseveli les lieux, a dit à l’AFP Manzoor Hussain, président de la fédération pakistanaise d’alpinisme.

Ce sont deux sherpas népalais qui ont signalé aux autorités que le camp avait été endommagé par une avalanche et que le duo néo-zélandais manquait à l’appel, a-t-il précisé.

Plus d’infos

Laisser un commentaire

16 − six =