En Isère, le réalisateur Nicolas Hairon filme la montagne à plein temps

Mardi 11 novembre commence pour 5 soirées la 16ème édition des Rencontres de cinéma de montagne de Grenoble, un véritable phénomène qui remplit les salles du Summum avec près de 3000 passionnés. Rencontre avec Nicolas Hairon qui présentera deux films lors de ces rencontres

Alors que débute demain la 16ème édition des Rencontres de cinéma de montagne de Grenoble, une de nos équipes est parti à la rencontre d’un tout jeune réalisateur, passionné par les sommets, Nicolas Hairon, qui présentera deux films lors de ces rencontres.

Depuis plusieurs années, les documentaires du Grenoblois sont sélectionnés dans les diverses manifestations de films de montagne. Au printemps dernier, il a quitté son boulot d’ingénieur pour devenir réalisateur à plein temps avec la boîte de production,altitudefilms.fr

Cette passion pour la réalisation est née avec les Rencontres de cinéma de montagne de Grenoble. Nicolas Grunbaum, également ex-ingénieur, a décidé de partager avec Nicolas Hairon cette nouvelle aventure. Il conçoit et pilote des drônes, des stabilisateurs de caméra et des systèmes de prises de vue de dernière génération.

Nicolas Hairon apprécie d’avoir été soutenu par le Fonds d’aide au cinéma de montagne et il faut du temps, le temps de peaufiner le scénario, le temps du montage et du mixage et aussi de s’entraîner.

Ski, course à pied et désormais parapente, Nicolas est un sportif accompli pour filmer. Il faut une bonne condition physique parce qu’un réalisateur de film de montagne, c’est avant tout un amoureux et un pratiquant de la montagne.

Reportage de Françoise Guais, Dominique Semet et Lisa Bouchau

ad NCV

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/6f7a26ffab24db51e03c89870151ed91/kairn/wp-content/themes/Newspaper_kairn/includes/wp_booster/td_block.php on line 353

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.