En Suisse : Du ski-alpinisme au lieu de garder la frontière

Saviez-vous que le Corps des gardes-frontière possède en son sein une équipe d’élite de ski-alpinisme? De décembre à mai, quatre à sept douaniers, payés plus de 90 000 fr. par an, participent à près de 25 compétitions, dont la célèbre Patrouille des Glaciers.


«Ça existe depuis plus de 60 ans, précise la porte-parole Stefanie Widmer. Beaucoup de pays européens ont une équipe intégrée à l’administration. Mais, contrairement aux autres, tous les agents suisses sont des gardes-frontière entièrement formés.»


Or, en interne, on estime que cette tradition a assez duré. Chaque région étant obligée de mettre un homme à disposition, c’est donc un fonctionnaire en moins pour les zones en sous-effectif, comme Genève. «Cette pratique dénote une dispersion des forces», admet Fabiano Forte, président du Conseil municipal de Thônex, commune très prisée des braqueurs.


En savoir plus….


Ndr : En France, la situation est la même avec la douane, la gendarmerie et la police nationale. Cette situation existe depuis de njombreuses années. Savez-vous que Laetitia Roux est gendarme(tte) ?


Photo : Laetitia Roux à Gavarnie en 2011 (L. Dollo)

Laisser un commentaire

3 + onze =